© 2019 Procork Pty Ltd

Aspects environnementaux

 

Alors qu’exploitants et consommateurs cherchent aujourd’hui à retrouver la quintessence du vin et sont de plus en plus conscients des enjeux environnementaux, les produits ProCork leur offrent la possibilité d'embrasser cette tendance au « naturel », tout en offrant la garantie d'un vin de qualité dans chaque bouteille.

 

Dans le cadre de l'amélioration des pratiques environnementales, la filière vin concentre son attention sur les problématiques liées aux vignobles et aux exploitations telles que l’eau, les pesticides, les herbicides, l’usage de produits chimiques, le ruissellement et les eaux usées, et sur les aspects essentiels de l’emballage.

 

Le liège présente tous les avantages que l’on est susceptible d’exiger sur le plan environnemental. Il est léger, naturel et recyclable ; c’est un réservoir de gaz à effet de serre et son utilisation est sans danger pour la faune et la flore. Un tel bouchage est excellent pour l’image environnementale. On ne peut pas faire plus « bio » que le liège !

 

Une étude complète sur le cycle de vie menée par l’Institut allemand d’écologie appliquée de Fribourg, comparant l’impact environnemental du bouchon naturel et de la capsule à vis, s’est prononcée en faveur du bouchon de liège. 

 

Voici ses conclusions : « Les bouchons de liège donnent de bien meilleurs résultats que les capsules à vis en aluminium sur la plupart des critères liés à l’environnement et sur les problématiques environnementales clés (épuisement des ressources, contribution à l’effet de serre, tendance à favoriser l’acidification). »

 

Ces conclusions sont confortées par l’étude approfondie « Analyse du cycle de vie des bouchons de vin en liège, en aluminium et en plastique » menée par PricewaterhouseCoopers/Ecobilan en 2008. Celle-ci a montré que, sur six de sept indicateurs environnementaux, le liège était le plus performant. Il dégage ainsi 24 fois moins de gaz à effet de serre que la capsule à vis et neuf fois moins que le bouchon en plastique, et consomme quatre fois moins d’énergie non renouvelable que ceux-ci. Le seul indicateur environnemental pour lequel il n’était pas en tête était la consommation d’eau (90 % de plus que la capsule à vis).

 

Références :

Life Cycle Assessment – Natural Cork v Aluminium Screwcap, Institut d’écologie appliquée (Institut für angewandte Ökologie), Fribourg, Allemagne, 1996

 

Evaluation of the environmental impacts of Cork Stoppers versus Aluminium and Plastic Closures, PricewaterhouseCoopers/Ecobilan, 2008. Lire le rapport

À propos de ProCork